La question posée par cette consultation se résume à celle-ci :

Voulons-nous 14 puis 50 millions de tonnes de déchets urbains issus de tout le Sud-Ouest dans notre nappe, et supprimer notre ressource en eau ?

Le BRGM nous assure des dégâts de pollution certains, les bêtons et bitumes libérant dans l'eau des composants toxiques.

Notre député M. Larive vient de rédiger une synthèse précise et argumentée sur cette question et l'association APROVA des conclusions négatives.

Les élus d'Ariège et le SCOT (schéma de cohérence territoriale ) se sont prononcés pour recycler nos déchets et stocker les résidus hors d'eau.

 

Pour agir concrètement :

En mairie de Saverdun ou sur le site de la préfecture, vous trouverez :

Le plus efficace serait de préparer sa réponse en quelques lignes, justifiée par un point ou deux et de la consigner dans le registre de la Mairie de Saverdun.

Sinon, par lettre ou courriel, en faisant bien référence à l'Arrêté Préfectoral en question.

Courriel : pref-utilite-publique@ariege.gouv.fr